En quoi consiste la déontologie du coach ?

Actuellement, de nombreuses entreprises, organisations et individus font appel à un coach professionnel pour garantir leurs succès. En fait, le coaching reste au service du monde entier pour un accompagnement axé dans l’atteinte des objectifs fixés. Toutefois, plusieurs personnes restent dans le doute en ce qui concerne la sécurité des informations. Mais pour avoir l’esprit tranquille, il est capital de connaître la déontologie du coach.

Le code de déontologie du coaching

Comme toutes métiers, le coaching est régit par un code de déontologie et par un code d’éthique. Connu par les entreprises et les coachs, le code de déontologie est une charte de référence pour l’ensemble du coaching. Elle a été établie uniquement pour la pratique du coaching. Quel que soit le domaine d’intervention du coach, il doit se conformer à ce code afin de mener à bien son travail et d’accomplir toutes les tâches y afférentes. Le processus d’accompagnement d’un individu nécessite le respect et la conservation des informations de la personne coachée. Cela fait partie de l’éthique professionnel. La déontologie du coach est constituée par des principes généraux ou des règles à suivre dans la pratique du coaching.

Code de déontologie du coach : la confidentialité

La politique de confidentialité est essentielle pour rassurer les coachés. Et puis, la confiance s’affiche parmi les bases solides de la réussite du coaching. Dans cette optique, le coach doit s’astreindre au secret professionnel. Cela représente une grande valeur dans la déontologie du coach. En outre, il est interdit au coach de faire des abus d’influence envers le coaché. Le respect des personnes est obligatoire selon le code de déontologie. Aussi, un coach professionnel doit passer tout d’abord par une formation coaching certifiée dans le but d’offrir des services efficaces et fiables aux individus.

Quels sont les devoirs d’un coach ?

Nombreux sont les rôles que le coach doit jouer dans son travail. La déontologie du coach définit tous les domaines d’intervention du coach. Toutefois, le principal devoir du coach est axé vers la personne coachée. Le lieu du coaching doit correspondre aux besoins du coaché. En effet, il doit avoir un effet sur cette personne. Aussi, le coach a l’obligation de soutenir le coaché dans ses propres décisions. Le but est de lui permettre d’atteindre ses objectifs grâce à ses propres compétences. En somme, le développement et l’épanouissement du coaché représentent des leviers pour lui permettre de réussir. Le coaching est l’art d’apprendre à réussir.

Le coaching d’équipe : comment ça se passe ?
Comment se déroule une séance de coaching individuel ?